Prix de l’électricité 2020 : augmentations, évolutions, faire le bon choix de tarif

Le prix de l’électricité est déterminé par la CRE (Commission de Régulation de l’Énergie). Ce tarif peut augmenter d’une année sur l’autre… et impacter le budget énergie des français, quel que soit leur fournisseur. La France reste toutefois l’un des pays les moins chers d’Europe 💪. Il est difficile de prévoir l’évolution du prix du kilowattheure (kWh) : savez-vous pourquoi ?

Comment se divise une facture d’électricité ?

La composition des factures d’énergie reste un grand mystère pour beaucoup d’entre nous. Mais pas de panique, on est là pour vous expliquer ! Vous pouvez retrouver sur votre facture d’électricité 3 différentes parties : la première étant la consommation d’électricité. Ensuite, vous retrouvez toutes les taxes et contributions, et enfin le montant de  l’abonnement à votre contrat d’électricité.

Le prix du kWh

Comment décoder le prix indiqué sur ma facture d’électricité ? Sur la première page de ma facture, un montant est annoncé en euros TTC pour l’électricité consommée. Ce dernier comprend l’abonnement d’électricité ainsi que la consommation pendant la période vous séparant du dernier relevé. Parmi les trois parties du montant de la facture d’électricité, c’est celle concernant la “consommation” qui varie selon les échéances. En effet, on peut y lire le prix de l’électricité au kWh, qui peut être soumis à une augmentation tarifaire d’un semestre à l’autre. 

Il existe trois principales type d’offre d’énergie qui vont influer sur le prix au kWh. 

  • Les Tarifs Réglementés de Vente (TRV), proposés par les fournisseurs historiques (EDF, Engie… et par Plüm), qui vous garantissent un prix au kWh unique pendant toute la durée du contrat
  • Les tarifs indexés sur les TRV : des prix proposés à -x% des TRV, mais avec un risque d’augmentation des prix si les TRV évoluent à la hausse
  • Les tarifs fixes

L’abonnement

 L’abonnement comprend la part que vous payez à votre fournisseur, ainsi que le coût d’acheminement de l’électricité destiné au gestionnaire de réseau (ENEDIS – Ex-ERDF). Kesako ? L’abonnement est la partie fixe du montant de la facture. Il est donc à distinguer du prix de l’électricité au kWh, qui est déterminé pour une période de temps selon le type de contrat choisi avec le fournisseur. Mais ce n’est pas tout…

Les taxes et les contributions

Sur la facture, vous trouverez enfin l’encart “taxes”. Parmi les taxes, on retrouve la TVA et diverses taxes locales ; mais aussi la Contribution au Service Public de l’Electricité (CSPE). L’objectif de cette dernière est d’encourager la production d’énergies renouvelables. Ensuite viennent la Taxe sur la Consommation Finale d’Electricité (TCFE) et la CTA (Contribution Tarifaire d’Acheminement). 

Qui fixe le prix de l’électricité ?

Le prix du kWh est déterminé par décret gouvernemental, avec une consultation de la Commission de Régulation de l’énergie (CRE). La détermination du prix de l’électricité est un enjeu important dans les décisions politiques intérieures et extérieures du gouvernement français. C’est également un facteur de compétitivité pour les entreprises en France. En fixant le kWh d’électricité à prix juste, on peut lutter contre les délocalisations, notamment dans le secteur industriel. En clair, on protège l’économie française tout en évitant à EDF, le fournisseur historique, de perdre l’argent de ses investissement.💡

Évolution du prix de l’électricité

Prix de l’électricité en 2019 et 2020

Le prix de l’électricité a augmenté de 2,4% au premier semestre 2020. Une augmentation décidée par la CRE, qui selon les sources gouvernementales est liée à une augmentation des coûts d’approvisionnement. Au départ, la CRE préconisait une hausse de 5,9% dès juin 2019, mais elle a été reportée suite à l’épisode des gilets jaunes. En ce qui concerne l’évolution des TRV (Tarif Réglementé de Vente), ils ont augmenté de 3,1% hors taxe pour les Tarif bleu, et de 1,9% pour le tarif vert. Ces tarifs de référence sont là pour indiquer au fournisseurs alternatifs la fourchette dans laquelle faire évoluer leurs prix. Comme ça, on est tous logés à la même enseigne. 😉

Une hausse du prix de l’électricité sur 10 ans

Le prix de l’électricité a augmenté progressivement ces dix dernières années, à raison de 4 % par an en moyenne. Cette augmentation du prix de l’électricité provient de plusieurs facteurs : ouverture du marché de l’énergie, amortissement des coûts des centrales nucléaires, augmentation de la taxe carbone… Ces événements ont un impact directement sur le prix payé par les particuliers pour leur facture d’énergie

Prévisions : une augmentation des tarifs de l’électricité à prévoir en 2021 ?

Prix électricité
Le prix de l’électricité a augmenté de 2,4% au premier semestre 2020

Le prix de l’électricité, dans une hausse régulière depuis plus de dix ans, est en passe d’augmenter encore chaque année. En effet, EDF et les gestionnaires de réseaux doivent amortir les différents investissements liés au nucléaire et à la transition énergétique. En effet, l’EPR de Flamanville et la fermeture des centrales nucléaires plus anciennes entraînent des coûts supplémentaires au fournisseur historique. Une raison de plus d’accélérer le développement de projets verts, non ? 😉

EDF et son programme « grand carénage »

Le programme “grand carénage” est un programme lancé par EDF pour prolonger la durée d’exploitation des centrales nucléaires situées sur le territoire français. Ce programme comprend également la mise en place de mesures de sécurité destinées à prévenir d’un événement semblable à Tchernobyl ou Fukushima. Ces installations représentent un coût d’investissement important qui va naturellement se répercuter sur le consommateur. 

Prix fixes ou indexés de l’électricité, quel tarif choisir ?

Les offres à prix fixes proposent un prix du kWh HT fixe sur une durée déterminée. Les tarifs réglementés qui sont fixés par EDF sont en augmentation régulière depuis une dizaine d’années. En choisissant une offre à prix fixe, on se prémunit pour la période donnée d’une hausse brutale du prix du kWh d’électricité. Cependant, la période peut être trop courte pour amortir le prix élevé décidé au départ, sachant que les prix fixes sont appliqués seulement sur la part hors taxe de la consommation d’électricité. En ce qui concerne les prix indexés, ils sont en moyenne moins chers que  les tarifs réglementés, tout en suivant leur évolution. Une offre à prix fixe est donc intéressante pour un contrat d’au moins deux ans, et une offre à prix réglementés pour une réduction immédiate de la facture d’énergie. 

prix électricité économies

La solution à la hausse des prix de l’électricité : baisser sa consommation

Pour répondre à la hausse des prix de l’électricité, la meilleure chose à faire est d’apprendre à moins consommer, ou consommer au meilleur moment ! Et c’est ce qu’on vous encourage à faire chez Plüm Énergie, vos économies d’énergie sont récompensées par différents bonus. Il n’y a pas que votre portefeuille qui vous dit merci 🌱 ! Rassurez-vous, Plüm n’est pas plus cher que les TRV (Tarifs Réglementés de Vente). Nous voulons que l’énergie verte, la vraie, soit accessible à tout le monde. 

Quand on veut réaliser des économies, une des premières choses à faire est également d’optimiser son logement et ses appareils électriques. L’isolation des combles et des fenêtres, ou le choix d’un électroménager de classe énergétique adapté sont par exemple déterminants pour réaliser des économies d’énergie toute l’année. Sinon, vous pouvez consulter notre article expliquant Comment consommer plus vert au quotidien. 😉 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.