Prime Énergie : comment en bénéficier ?

Vous avez sûrement dû passer beaucoup de temps en confinement à vous demander comment améliorer le confort de votre maison. Il existe un moyen simple pour éviter les fortes chaleurs l’été et le glagla pendant l’hiver : les travaux de rénovation énergétique. Cela représente un certain investissement : parfois plusieurs milliers d’euros sont nécessaires pour refaire à neuf une toiture… En revanche, une fois les travaux effectués, vous gagnez beaucoup en économies d’énergie. C’est pour cela que le gouvernement français propose une prime économie d’énergies pour les ménages qui le souhaitent. Il s’agit d’une aide financière pour améliorer la performance énergétique de votre maison. Tentant, non ? 😏

Prime énergie : définition & objectifs 

La prime énergie aide les ménages à réaliser leurs travaux de rénovation énergétique. 

Prime économie énergie, prime CEE, prime coup de pouce… : quésaco ?

La prime énergie gouvernementale ou prime “Coup de Pouce Économies d’Énergies” est l’aide prévue pour financer les travaux d’économie d’énergie. Cette aide énergie évolue et peut actuellement être demandée jusqu’au 31 décembre 2020. Elle concerne différents travaux comme l’installation d’une nouvelle chaudière plus écologique ou l’isolation des combles d’une maison. Elle peut être cumulable avec d’autres aides, comme le Crédit Impôt pour la Transition énergétique ou l’Éco-PTZ. 

La prime éco énergie, une aide pour faire des économies d’énergie

Le but de la prime éco énergie, c’est que tout le monde soit gagnant. D’un côté, l’État peut remplacer progressivement les systèmes de chauffage vétustes et encourage la rénovation du parc immobilier français. De l’autre, vous bénéficiez d’une aide pour changer votre chauffage ; ou bien vous améliorez l’isolation de votre maison. Dans tous les cas, vous réduisez votre consommation moyenne d’électricité à l’année. Pour aller plus loin, on peut aussi choisir un fournisseur engagé dans la décroissance énergétique. 🌱🌍

Prime énergie : conditions d’éligibilité

La prime énergie est soumise à certaines conditions selon les caractéristiques de votre foyer et les travaux demandés. 

Conditions de revenu pour la prime économie énergie

La prime “Coup de Pouce Économie d’Énergie” est accessible à tous, mais son montant est déterminé selon vos revenus fiscaux de référence (RFR) de l’année précédant la demande. En clair, si vous demandez la prime énergie en 2020, il vous faudra regarder vos revenus de 2019. Si vous habitez à plusieurs dans le logement, les revenus des autres occupants sont également pris en compte. Tous les ménages et même le bailleur peuvent bénéficier de cette aide. Selon votre niveau de ressources, vous entrez dans une des trois catégories suivantes : 

  • Ménages aux ressources très modestes, en situation de très grande précarité énergétique ;
  • Ménages aux ressources modestes, en situation de précarité énergétique ;
  • Autres ménages.

Pour déterminer la catégorie à  laquelle vous appartenez, vous pouvez vous référer au tableau suivant : 

prime énergie
Source : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F34421

Les travaux éligibles à une prime économie d’énergie

Les travaux éligibles à la prime “Coup de Pouce Économie Énergie” sont regroupés en deux catégories : Coup de pouce chauffage et/ou Coup de pouce isolation. La première concerne toutes les installations de chaudière, pompe à chaleur ou système de chauffage performant qu’il soit hybride ou alimenté par des énergies renouvelables. 🌻🌻

Le « Coup de Pouce isolation », quant à lui, concerne l’isolation des combles, toitures et planchers bas. Ces installations vous permettront de réduire votre consommation d’énergie, ce qui amortit l’investissement initial. 

Calcul du montant de la prime

Voici en détail le montant accordé pour chaque situation : prime chaudière, prime isolation, prime pompe à chaleur… tous les cas de figure ont leur prime selon l’investissement moyen et le type d’installation. 

Prime énergie : montants
Source : service-public.fr

Attention, pour les travaux d’isolation, ce barème évolue à partir de septembre 2020. Pour plus de renseignements, vous pouvez vous rendre sur la page explicative “Coup de Pouce Économie d’Énergie”. Vous pourrez aussi accéder à un outil de calcul prime énergie. 

Prime énergie : processus pour l’obtenir

Une fois les conditions requises réunies, il vous faut ensuite choisir un professionnel agréé pour faire votre demande. 

Coup de pouce chauffage/isolation : choisir une entreprise signataire

Premièrement, afin de mener à bien votre opération de rénovation énergétique, il est important de contracter avec une entreprise soumise à obligation d’économies d’énergie, qui puisse demander un certificat d’économies d’énergie. Vérifiez donc que l’entreprise soit bien éligible au dispositif de la prime C2E, et qu’elle puisse signer la Charte “Coup de pouce” avant d’entamer les travaux. Si l’entreprise n’est pas agréée pour le CEE, il vous sera impossible de bénéficier de cette aide financière pour vos travaux d’économie d’énergie.

  • Comment trouver une entreprise qui propose ces offres chauffage et isolation ? 

Il s’agit principalement de vendeurs d’énergie : pour la charte “Coup de pouce chauffage”, une entreprise signataire doit pouvoir proposer un éventail d’offres qui couvre au moins quatre des neufs gestes “chaudières”. Si l’entreprise signataire signe la charte « Coup de pouce isolation », les produits et services proposés devront couvrir au moins un des deux gestes « isolation ». Les gestes chaudière et isolation concernent la performance énergétique des installations : par exemple, un critère pour l’isolation est la résistance thermique de l’isolant posé. 🌳 🏡

  • Deux petits conseils de Plüm
    • L’entreprise signataire devra commencer les travaux au maximum 30 jours après signature de la Charte. 
    • Et enfin, n’oubliez pas que sous certaines conditions ces primes sont cumulables, par exemple avec le Crédit d’impôt sur la Transition énergétique (CITE). 

Choisir un professionnel RGE pour vos travaux

Ensuite, afin d’effectuer les travaux et pour être éligible à la prime coup de pouce énergie, il est indispensable de faire appel à un professionnel certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). Ces installateurs de systèmes de chauffage et ou d’isolation ont suivi une formation spéciale qui les engage à respecter une charte de qualité. 

Faire appel à un artisan professionnel RGE pour vos travaux vous évite également de tomber sur certaines arnaques. Pour éviter une déconvenue, nous vous conseillons de demander plusieurs devis à des prestataires différents. ✅ 

Pour consulter la liste des professionnels RGE disponibles dans votre région, un annuaire en ligne à été mis en place sur le site faire.gouv.fr. 

Retourner le dossier prime énergie

Enfin, pour obtenir la prime énergie il est important de retourner le dossier dans les 6 mois suivant la fin des travaux. La date de fin est celle indiquée sur la facture de l’artisan RGE ayant réalisé les travaux de rénovation énergétique. Une fois la facture reçue, faites signer l’attestation sur l’honneur au professionnel RGE, et renvoyez à l’entreprise prestataire le dossier complet. La prime pourra être touchée sous la forme d’un chèque, virement bancaire, bons d’achat pour des produits de consommation courante, ou bien en déduction de votre facture. 

Psst : Plüm vous rembourse vos économies d’énergie ! Pas d’excuse pour passer à une consommation d’électricité plus verte ! (si ce n’est pas déjà fait :-D). 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

?
Une question ?