© Crédits 2021 Le blog de Plüm
Lexique énergie

Audit énergétique des entreprises : définition, obligations, …

Partager

Tous les quatre ans, les grandes entreprises ont l’obligation de réaliser un audit énergétique. Celui-ci permet d’établir un diagnostic ainsi que des recommandations pour améliorer l’efficacité énergétique des entreprises et optimiser sa consommation d’énergie

Cet audit est obligatoire : il permet de réduire collectivement notre utilisation d’énergie et fait prendre effet à la transition énergétique. Nous allons expliquer en quoi consiste un audit énergétique, et comment tirer avantage de ses recommandations. 

Les obligations de l’audit énergétique des entreprises 

L’État français engage les entreprises à prendre en considération le management de l’énergie.  

Audit énergétique des entreprises : définition 

L’audit énergétique des entreprises consiste en l’analyse méthodique des usages et des consommations de l’énergie. Celui-ci permet d’identifier les potentiels d’amélioration de la performance énergétique d’une entreprise. À la suite du  diagnostic, un plan d’action est proposé à l’entreprise. Cependant, il n’a pas d’obligation de mise en œuvre, ni de suivi dans le temps des solutions préconisées. 

Objectif de l’audit énergétique 

🎯 Il permet d’identifier les sources d’économies d’énergies au sein de l’entreprise. En moyenne, on observe que les entreprises ont 20% de gisement d’énergie non utilisée.

Le but est donc d’établir un diagnostic clair sur les mises en conformité à mettre en place, ainsi que les améliorations profondes du système de gestion de l’énergie. 

Depuis qu’il a été instauré, l’audit énergétique mène le plus souvent à une simple mise en conformité. Cependant, la loi ELAN du 10 avril 2020 contraint les entreprises du tertiaire à réduire leur consommation d’énergie de 40%. La date butoir est 2040, à partir d’une année comprise et choisie entre 2010 et 2020. 📉  

💡 Les entreprises sont donc très fortement encouragées à changer leur manière de consommer l’énergie, et d’adopter une gestion plus intelligente et efficace de cette dernière. 

Grandes entreprises et PME : qui doit réaliser l’audit ? 

Selon la loi sur l’audit énergétique , les entreprises concernées sont celles dont l’effectif est supérieur à 250 personnes. Les entreprises dont le chiffre d’affaires est supérieur à 50 millions d’euros doivent effectuer un audit énergétique tous les 4 ans. De même, celles dont le total de bilan est supérieur à 43 millions d’euros sur 2 années consécutives. 

Cependant, les entreprises qui ont reçu la certification ISO 50 001 sur au moins 80% de leurs factures énergétiques en sont exemptées. En effet, cette certification ISO engage l’entreprise à respecter un ensemble de mesures. Cela permet une meilleure gestion et de vraies économies d’énergie. ✅ 

Les nouvelles technologies, comme les smart grids et l’analyse des données de consommation, permettent une transition vers une véritable efficacité énergétique. 

audit energetique entreprises

Comment réaliser l’audit énergétique de son entreprise

On réalise l’audit énergétique des entreprises tous les quatre ans. 

Le déroulement d’un audit énergétique

L’audit énergétique des entreprises se déroule en deux temps.

Tout d’abord, une visite ponctuelle sur site, avec recueil systématique et analyse technique des informations sur les données de factures énergétiques. Des campagnes de mesures sont effectuées pour investiguer sur la répartition de cette consommation d’énergie sur les différents équipements consommateurs. 🔌 

⚡  Ceci permet dans un deuxième temps d’établir un plan d’économies d’énergies chiffré et priorisé, avec un pourcentage d’économies globales envisageables. Il permet la mise en place des actions à plus ou moins long terme. 

À qui s’adresser pour réaliser l’audit énergétique de mon entreprise ? Vous pouvez vous renseigner auprès de l’ADEME pour trouver un professionnel certifié. 👩‍🔧 

Que faire après un audit énergétique ?

Après l’audit, les entreprises ont différents types d’utilisation de l’audit : 

  • Tout d’abord, certaines ne changent qu’en surface leur modèle de consommation d’énergie, par des procédés parfois associés au greenwashing
  • Ensuite, la mise en conformité des installations est le plan d’action le plus généralement suivi. 
  • Généralement, sont souvent réalisés les “quick wins”, c’est -à -dire les actions peu coûteuses et rapides mais qui permettent une nette amélioration des entreprises : changer les ampoules pour des leds 💡 
  • Enfin, les actions de fond qui permettent un changement radical et une vraie efficacité énergétique sont les moins souvent suivies. 

Un audit réellement efficace est celui qui, malgré l’absence de garant de son déploiement ou de réel suivi de réalisation, déclenche chez les entreprises la remise en cause de leur modèle. De fait, les entreprises sont acteurs de la société, et doivent s’engager pour une gestion durable de l’énergie. 🌳 

 

Une transition vers un modèle plus vertueux peut être engagée par l’obtention de la certification ISO 50 001, qui permet la mise en place d’un système de gestion de l’énergie. Ainsi, la norme ISO 50 0001 est une prise en main du poste énergie dans une démarche d’amélioration continue, structurée et partagée dans l’entreprise.  🤝 

 

psst : Plüm énergie fournit de l’électricité verte à ses clients entreprises, et vous aide à faire des économies d’énergie !

Ne manquez pas nos conseils pour consommer mieux et moins.

Merci, votre inscription a bien été prise en compte !
Oups, un problème est survenu, merci de réessayer.

Sur le même sujet

A vous la parole

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.