Améliorer la performance énergétique d’une maison

Le DPE, alias Diagnostic de Performance Energétique, permet de donner une appréciation globale sur les performances énergétiques d’une maison. Le but, c’est de savoir si votre maison consomme trop d’électricité par rapport à ses capacités. Les notes vont de A à G, de la maison la plus “verte” à la vraie passoire énergétique… Le DPE de votre maison est bon à connaître si vous voulez faire des économies d’énergie… et rejeter moins de CO2 dans l’atmosphère ! 

Comprendre le DPE « diagnostic de performance énergétique » 

DPE et des économies d’énergie et d’argent

Grâce au Diagnostic de Performance Énergétique, on peut mesurer le potentiel de déperditions d’énergie et de conservation de chaleur d’un logement. C’est une manière de vérifier si la maison ou l’appartement est économe en énergie. Comment ça se passe, un DPE ? C’est assez simple : un professionnel certifié se déplace dans la maison à analyser. 🧐 Il teste plus d’une soixantaine de critères techniques pour établir un diagnostic final. Parmi eux, isolation des murs, double-vitrage aux fenêtres, énergie de chauffage utilisée ou réglages de la chaudière… Ensuite, une note de A à G est donnée au logement. La note “A” correspond à un logement extrêmement bien isolé ; G sera attribué à un logement insalubre ou très mal exposé. 

DPE et écologie

Le DPE permet de repérer les logements dans des états critiques : précarité énergétique, insalubrité ou déperditions énergétiques très importantes. Le but est d’obtenir un parc immobilier français avec une majorité de maisons énergétiquement performantes. D’autre part, l’objectif de la Loi sur la Transition énergétique établie en 2015 est d’obtenir d’ici une dizaine d’années une part de 30 % des énergies consommées en France qui soit renouvelable. Pour cela, il est important que les installations de chauffage des foyers français évoluent en fonction des nouvelles énergies produites. C’est donc un enjeu important pour les habitudes de consommation et de dépenses en France. 

performance énergétique énergies renouvelables
Améliorer la performance énergétique d’une habitation va de paire avec le choix d’une énergie plus verte et locale.

Pourquoi améliorer le DPE de son logement ?

Améliorer son DPE pour faire des économies d’énergie et d’argent

Les logements mal isolés sont de vraies passoires à énergie, et une source de dépenses importantes. Le propriétaire d’une maison mal isolée ou trop déperditive en énergie paiera beaucoup plus cher sa facture d’énergie. Établir un DPE permet de savoir par où améliorer la performance énergétique du logement : combles, fenêtres, ou système de chauffage. Il permet aussi aux propriétaires qui veulent vendre un bien de réévaluer le prix à la hausse si le DPE est bon.

Améliorer son DPE pour l’écologie

Pour l’environnement, le DPE est le premier indicateur de l’état de salubrité des installations de chauffage et d’isolation. Une maison avec un mauvais DPE participe au rejet de gaz à effet de serre dans l’atmosphère. Une maison chauffée au fioul émet plus de substances nocives pour l’environnement. 

Maison ancienne ou rénovée : un dpe différent

performance énergétique influence prix du bien
La performance énergétique d’un logement influence le prix de vente du bien
  • Le DPE influence le prix de vente du bien 

 Pour les acheteurs de biens immobiliers, le DPE est l’occasion d’acheter des logements très bon marché, puis de réaliser des travaux de rénovation énergétique. En effet, un logement mal noté au DPE, qui aurait une note G par exemple, se vendrait moins cher sur le marché. L’acheteur devra payer les travaux de rénovation énergétique en plus du prix de la maison. Cela encourage les ménages qui souhaitent acquérir une nouvelle maison à entretenir l’isolation de la maison et le système de chauffage. Cela garantit aussi des hivers confortables et des factures pas trop élevées. Et ça, on est preneurs 😉 

  • Opportunité pour l’achat d’une maison en dpe G

Les maisons en DPE G sont vendues moins cher du fait de leur mauvaise note environnementale. Ce sont en général celles qui sont trop vétustes ou mal rénovées, majoritairement situées dans la partie nord de la France. Ces maisons ont en général des fenêtres aux vitrages simples, des chauffages peu efficaces à l’électricité ou des dispositions peu ensoleillées. Il y a donc beaucoup d’installations à refaire ou à améliorer. On pourra intégrer dans la rénovation, l’installation de panneaux photovoltaïques, la pose de grandes fenêtres bien exposées en double-vitrage, ou le réaménagement des combles avec isolation naturelle. C’est donc une véritable opportunité de changer une belle maison ancienne en un logement propre et vert.                                                                                                   

Comment améliorer la performance énergétique de ma maison ?

Les actions pour optimiser la performance énergétique d’un logement

Des actions concrètes peuvent être menées, comme le recommande la norme de Régulation Thermique RT 2012 : poser un double-vitrage, isoler les combles, changer de système de chauffage. Cela permet de limiter les dépenses en électricité et gaz, et d’éviter les pertes d’énergie. Par exemple, on vous raconte comment optimiser votre cuisine afin de la rendre plus efficace et moins gourmande en énergie, ou encore comment choisir ses appareils électroménagers.

Les aides pour réduire les coûts

Pour accélérer la mise en place de la Loi sur la Transition Énergétique, des aides ont été mises en place par le gouvernement. Elles permettent aux ménages qui souhaitent réaliser des travaux de rénovation énergétique d’obtenir des aides financières. En particulier, le Crédit d’Impôt sur la Transition Énergétique (CITE) est accordé aux ménages sans conditions de revenus. Il est donc temps de changer de chaudière ou de réaménager le grenier ! Cela fera du bien à la fois à la planète et à votre porte-monnaie. 👌

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.