© Crédits 2022 Le blog de Plüm
Entreprises & collectivités

Comment mettre en place le recyclage en entreprise ?

Partager

Les déchets sont un double poison. Il faut les collecter, les traiter, puis, souvent, les incinérer. Pour toutes ces raisons, ils sont responsables de 3% des gaz à effet de serre émis par la France, et contribuent donc au réchauffement climatique. Quand ils ne sont pas brûlés, les déchets sont généralement entassés dans des décharges ; dans ce cas, ils contribuent à la pollution des sols et des eaux… Il n’existe pas de solution miracle ! Alors, pour que la Terre ne finisse pas elle-même à la poubelle, il est urgent de repenser notre rapport aux déchets. Et pourquoi pas, ne plus voir les déchets comme des déchets, mais plutôt comme des matières premières, vivantes, réutilisables… bref, recyclables ! Selon l’ADEME, les particuliers produisent chaque année 31 millions de tonnes de déchets, tandis que les entreprises en produisent 10 fois plus – soit 315 millions de tonnes ! Ces dernières ont donc un rôle essentiel à jouer pour que le recyclage en entreprise devienne la norme – et que la planète respire un peu…

Les enjeux du recyclage en entreprise 

Toutes les entreprises génèrent des déchets. Toujours selon l’ADEME, le secteur du BTP semble particulièrement concerné, avec 247 millions de tonnes chaque année. De son côté, l’industrie “pèse” 24 millions de tonnes.

Le secteur tertiaire est aussi coupable, puisqu’il génère environ 22 millions de tonnes. Un chiffre loin d’être négligeable ! Une mine de matières premières à recycler… pour des avantages insoupçonnés.

En quoi consiste la gestion des déchets en entreprise ?

Les déchets industriels et ceux du bâtiment sont immédiatement visibles. Mais dans un bureau, une entreprise de service, comment sont produits les déchets, et quels types de problèmes posent-ils ? 

Bien sûr, il y a d’abord les matières papier et carton : les feuilles d’imprimante, les brochures et fascicules, les cartons, les classeurs… Puis, il y a les emballages plastique ou aluminium, notamment issus des cantines et kitchenettes de bureau : les gobelets, les touillettes, les bouteilles d’eau, les canettes de soda… 

Enfin, c’est un point souvent oublié : il y a le matériel informatique. Chaque année, les entreprises françaises jettent des milliers d’ordinateurs – un vrai gâchis !

Car ces appareils doivent être séparés, selon qu’ils fonctionnent à pile ou à batterie ; de même, les écrans de plus de 7 pouces doivent être collectés à part. Dans un second temps, un prestataire spécialisé pourra venir chercher ces rebuts avant de les revaloriser.

Quelques bonnes raisons de trier les déchets en entreprise

Trier ses déchets devrait être une évidence pour toutes les entreprises qui se soucient de l’environnement. Selon l’ADEME, le recyclage (en France, au total) nous épargne 20 millions de tonnes équivalent CO2 chaque année. 

Mais ce n’est pas tout ! Car le recyclage en entreprise apporte aussi des bénéfices moins évidents : 

  • Il permet de faire des économies. Car une démarche de recyclage s’accompagne forcément d’un effort visant à diminuer les matières inutiles et les emballages. Ainsi, l’ADEME a montré que dans ses “entreprises témoins”, la réduction et le recyclage des déchets permet en moyenne une économie de 1,5 million d’euros par an.
  • En optimisant la gestion des déchets, les entreprises peuvent obtenir plus facilement certains labels verts (comme le label Ecodrop), et donc gagner un bénéfice d’image auprès du grand public.

Le recyclage en entreprise est-il une obligation légale ? 

Depuis le 1er juillet 2016, le tri des déchets en entreprise (au-delà de 20 salariés) est obligatoire… Si cette loi concerne les producteurs et les détenteurs de déchets, quelque soit la quantité, elle ne s’applique qu’aux déchets de papier, métal, plastique, verre et bois. Le matériel informatique / électronique est le grand oublié ! Il ne tient qu’à nous de s’en rappeler… 

recyclage
Rien ne se perd, rien ne se crée : tout se transforme.

Réussir la mise en place du recyclage en entreprise 

Nous l’avons vu : le recyclage est partiellement obligatoire. Il est bon pour les finances, pour l’image de l’entreprise, et bien sûr, il est bon pour l’environnement. Alors, on s’y met ? C’est sûr ! Mais comment ?

Pour faciliter la mise en place de votre politique de recyclage, soyez méthodique 

Plus l’entreprise est grande, plus sa culture interne est cimentée, plus il est difficile de changer les habitudes de chacun. Heureusement, il est toujours possible de changer les choses, étape par étape ! Nos conseils sont les suivants :

    • Faire un audit interne pour connaître les équipes / les posts qui génèrent le plus de déchets, puis calculer leur coût de gestion. 
    • Identifier les sources principales et les sources plus mineures. Il faudra se concentrer sur les premières, puis, progressivement, s’attaques aux sources les plus petites.
    • Faire appel à des professionnels du recyclage et comparer les offres. C’est surtout valable pour les entreprises au-delà de cent salariés.
    • Former tous les collaborateurs aux nouvelles façons de faire. Leur expliquer les techniques et les enjeux du recyclage pour créer un maximum d’adhésion.
  • Installer des poubelles différenciées, partout dans les bureaux, et surtout à la cantine, pour que chacun participe au tri des déchets. 
  • Surtout (c’est peut-être le plus important) : faire le suivi du projet, et communiquer auprès des équipes pour les tenir informées des progrès… c’est toujours motivant !

Afin de maximiser votre impact, pensez global ! 

Instaurer le tri sélectif puis organiser le recyclage, c’est déjà une très bonne chose ! Mais cette démarche doit également se compléter d’un effort visant à réduire les déchets dans leur globalité. Pour cela, plusieurs astuces simples :

  • Privilégier la vaisselle réutilisable (assiettes, tasses, couverts).
  • Se passer progressivement des impressions papier.
  • Prendre soin du matériel informatique – le réparer chaque fois que c’est possible plutôt que le remplacer.
  • Penser à choisir des fournisseurs écoresponsables qui évitent le suremballage.

 

Voilà ! Désormais, vous savez pourquoi et comment instaurer le recyclage de vos déchets ! Et puis, pour être parfaitement cohérent, pourquoi ne pas continuer dans votre démarche éco-responsable en essayant de réduire votre consommation d’électricité en entreprise ? Certains fournisseurs, comme Plüm énergie, vous donnent des conseils pour baisser la facture, et même, vous récompensent chaque fois que vous consommez moins que prévu.

Ne manquez pas nos conseils pour consommer mieux et moins.

Merci, votre inscription a bien été prise en compte !
Oups, un problème est survenu, merci de réessayer.
Sur le même sujet
Entreprises & collectivités
Audit énergétique des entreprises : définition, obligations, …
Entreprises & collectivités
Qu’est-ce que les smart grids ?
A vous la parole

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.