© Crédits 2020 Le blog de Plüm
Énergie & écologie

Énergie éolienne, énergie d’avenir ?

Partager

En France, on compte plus de 8000 éoliennes, qui produisent 24 TWh par an, soit 4,5 % de la production d’électricité nationale. C’est dire si l’énergie éolienne, encore aujourd’hui, est à la marge du parc énergétique… Mais le secteur connaît une croissance à deux chiffres ; la situation ne serait-elle pas en train de changer ? Est-ce possible, et est-ce souhaitable ? On fait le point !

Eolienne en gros plan
L’éolienne : un colosse insoupçonné.

Énergie éolienne : comment ça marche ?

Capter l’énergie du vent et la transformer pour nos besoins… Une idée vieille comme le monde : les voiles de bateaux ou les roues de moulins ne font pas autre chose ! Heureusement, la technologie a bien évolué depuis…

Composantes et fonctionnement des éoliennes

Tout le monde sait à quoi ressemble une éolienne… Quoi que ? Nous les voyons rarement de près. Ni de l’intérieur ! On ne soupçonne pas les merveilles d’ingénieureries qu’il a fallu pour fabriquer ces drôles d’objets.

Premièrement, nous sous-estimons leur taille. Une éolienne, c’est d’abord une tour d’acier ou de béton, qui peut mesurer jusqu’à 100 mètres de haut (soit un immeuble de 20 étages), et parfois plus. C’est que le vent est plus fort et plus constant en hauteur : c’est là qu’il faut aller le chercher ! D’ailleurs, un système de direction fait tourner “la tête” de l’éolienne pour qu’elle soit toujours orientée de manière optimale, selon le sens des bourrasques. 

De plus, saviez-vous que chaque pale mesurait de 30 à 35 mètres – et même 80 mètres pour les plus grandes ? Elles sont en composite carbone et pèsent plusieurs tonnes. 

Quand ces pales tournent, elles transmettent leur énergie cinétique à la génératrice (au cœur de l’éolienne) qui la transforme ensuite en énergie électrique. C’est le même principe qu’une dynamo, installée sur votre roue de vélo… Mais en plus gros.

Éoliennes & production d’énergie mécanique

Il existe encore des éoliennes dont le but est de fournir une simple énergie mécanique : c’est le cas, notamment, des pompes-éoliennes. On les trouve surtout dans le domaine agricole. Aux États-unis, elles font partie du paysage – on parle même “d’éolienne américaine”. Ces machines très simples utilisent la force du vent pour pomper l’eau, puis irriguer les champs ou abreuver le bétail. C’est une technologie simple, qui peut même être fabriquée de manière “artisanale”, qui ne pollue pas, ni ne consomme le moindre carburant ! 

Éoliennes & production d’énergie électrique

Aujourd’hui, la quasi-totalité des éoliennes servent à produire de l’électricité. Dans le monde, on estime que 5,3 % de l’électricité provient de l’énergie éolienne. Ce n’est pas rien ! En moyenne, une seule éolienne (terrestre) permet de fournir l’énergie à 800 ménages ! 

En la matière, les pays leaders sont la Chine, suivie des États-Unis, de l’Allemagne et de la France. Soutenus par des investissements massifs, les parcs éoliens se modernisent et s’agrandissent ; en France, le secteur croît de 14 % à 18 % par an. De quoi faire des envieux…

Eolienne agricole
Une éolienne agricole, à l’américaine.

Énergie éolienne : différents modes d’exploitation

Comme toutes les énergies, l’éolien doit exploiter une “matière première” : le vent. Ainsi, comme pour le pétrole, on parle de potentiel éolien, et même de gisements… Où se trouvent donc les gisements les plus prometteurs : sur terre, en mer, ou chez les particuliers ?

Les éoliennes “onshore”’

Les éoliennes terrestres, ou “onshore”, sont celles que l’on voit fleurir un peu partout dans les campagnes, dans les zones peu peuplées, comme sur le bord des autoroutes. Malgré tout, elles ne sont pas toujours bien acceptées. On leur reproche d’être peu esthétique, et de générer du bruit ; pourtant, ce dernier point semble largement exagéré, dans la mesure où une éolienne produit (au niveau du sol) moins de 40 décibels, soit le bruit d’une conversation à voix basse.

Les éoliennes “offshore”

Si les riverains tolèrent mal les éoliennes, pourquoi ne pas les placer… en pleine mer ? C’est le principe des éoliennes offshore, qui sont complètement invisibles depuis la côte. De plus, le vent en mer est plus fort et plus régulier. Ainsi, en moyenne, l’énergie éolienne offshore fournit jusqu’à deux fois plus d’électricité qu’une éolienne terrestre. 

Petit bémol : l’éolienne offshore coûte plus cher à installer (environ 40 % de plus) ainsi qu’à entretenir. 

Le petit éolien pour particuliers

Nous avons parlé de structures colossales. Mais ce serait oublier que l’éolienne sait aussi se faire… toute petite. Et même domestique. Oui, il est possible d’installer une éolienne sur votre propriété ! Ce type d’éolienne mesure seulement quelques mètres de hauteur, et les prix des premiers modèles tournent aux alentours de 10 000 €, installation comprise. Selon le modèle et la région dans laquelle vous habitez, l’énergie éolienne domestique pourra vous faire économiser entre 500 € et 1000 €  par an. De plus, ce type d’éolienne est généralement équipé d’une batterie : vous en profiterez donc tous les jours, peu importe le temps qu’il fait !

Parc éolien offshore
Un parc éolien offshore

Quel avenir pour l’énergie éolienne ? 

Personne ne sait de quoi l’avenir sera fait. Mais la plupart des experts sont d’accord sur un point : l’énergie parfaite n’existe pas. Ainsi, la société doit s’orienter vers un mix équilibré de solutions pour assurer ses besoins. Dans ce contexte, les éoliennes auront toute leur place.

L’énergie éolienne française en chiffres

Nous avons dit qu’en France, l’éolien existait “à la marge”. C’est un constat qu’il faut préciser. En effet, trois régions seulement totalisent 60 % de la production d’énergie éolienne : l’Occitanie, le Grand Est et les Hauts de France. Les gisements sont donc encore énormes. Il faudra les exploiter si la France veut atteindre son objectif ambitieux : 32 % d’énergie renouvelable à l’horizon 2030. Des investissements importants sont d’ailleurs faits de ce sens, et déjà 6 parcs éoliens offshore sont en cours de développement.

En France, à terme, l’éolien pourrait potentiellement fournir un tiers de nos besoins annuels – à condition de faire les investissements nécessaires.

L’énergie éolienne, pilier du monde d’après ?

Plusieurs pays ont déjà misé sur l’énergie éolienne. On les comprend : les “gisements” sont nombreux et potentiellement inépuisables. On estime que sur la planète, le potentiel énergétique exploitable représenterait 39 000 TWh par an… De quoi couvrir deux fois les besoins de l’humanité ! La preuve que les éoliennes constituent une alternative concrète…

Vous aimeriez soutenir le développement du parc éolien français, et plus largement, le déploiement à grande échelle des énergies renouvelables ? Pensez à rejoindre un fournisseur d’énergie verte, comme Plüm Énergie – vous ferez même des économies !

Sur le même sujet

A vous la parole

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.