© Crédits 2021 Le blog de Plüm
Énergie & écologie

Quels sont les avantages et inconvénients d’une chaudière biomasse ?

Partager

Aujourd’hui, en France, les chaudières à biomasse connaissent un véritable boom. Pourtant, la biomasse, ça ne vous évoque peut-être rien, sinon quelque technologie nouvelle et complexe ? Détrompez vous. Le principe d’une chaudière biomasse consiste simplement à produire de l’énergie par combustion de déchets végétaux… Ainsi, votre bonne vieille chaudière à bois, c’est une chaudière biomasse ! Et les chaudières à bois¹, à elles-seules, ont progressé de 10% en 2018. Le marché a été surtout tiré vers le haut par les chaudières à granulés (+43%) tandis que les chaudières à bûche ont plutôt perdu du terrain…

Mais alors, pourquoi ces systèmes qui peuvent paraître old-school ont-ils tellement la cote ? Quels sont leurs avantages, leurs inconvénients, et quelles sont les nouveautés dans le domaine ? Suivez le guide.

Chaudière biomasse : les inconvénients

La chaudière biomasse peut s’installer dans n’importe quelle maison ou n’importe quel appartement. Elle sera reliée au chauffage central (pour une température ambiante confortable), et pourquoi pas, au système d’eau chaude sanitaire. Bref. Si c’est chaud, et si c’est bio, alors c’est biomasse.

La chaudière biomasse : prix d’installation

Selon le rendement souhaité et la qualité de l’appareil, votre chaudière biomasse pourra vous coûter entre 3000 € (pour les petits modèles) et jusqu’à plus de 20 000 € (pour les modèles plus perfectionnés). Par ailleurs, l’installation se paye également : plusieurs centaines d’euros au moins, et jusqu’à plusieurs milliers pour les installations complexes…

Les chaudières automatiques (vous n’avez pas à rajouter les combustibles vous-même) sont plus chères. D’autres options appréciables peuvent alourdir la facture : nettoyage automatique, modulation électronique de la puissance (que l’on peut régler parfois de son smartphone), et cetera. Bref : acheter une chaudière biomasse représente un certain coût.

Néanmoins, le gouvernement offre plusieurs aides pour inciter les particuliers à sauter le pas, comme l’éco-prêt à taux zéro, la Prime Coup de Pouce ou MaPrimeRénov ; les familles les plus modestes peuvent profiter d’aides allant jusqu’à plusieurs milliers d’euros.

La chaudière biomasse : fonctionnement et entretien 

La chaudière biomasse exige un minimum d’entretien. De votre côté, il faudra vider le bac à cendres de temps à autre (toutes les semaines ou tous les mois selon le modèle). De plus, il faudra faire appel à un professionnel régulièrement qui vérifiera toute votre installation et la ramonera si nécessaire – la loi vous oblige à le faire (au moins) tous les deux ans.

Par ailleurs, si votre chaudière est une chaudière à bûches, il ne faudra pas oublier de s’approvisionner l’hiver. Il vous faudra également un lieu pour stocker ce combustible, comme une grange ou un garage – par conséquent, les modèles à bûches ne sont pas vraiment adaptés aux petits logements ou aux appartements.

En tant qu’énergie thermique, la biomasse est finalement une alternative propre au charbon ou au fioul.

Chaudière biomasse : les avantages

La chaudière biomasse coûte donc relativement cher à acquérir, à installer et à entretenir. C’est son principal défaut – surtout lorsqu’on choisit des modèles entièrement automatisés, qui sont encore plus chers.

Mais alors, comment expliquer l’engouement des Français pour ce produit ? Sont-ils devenus fous ? Probablement pas…

La biomasse : une source d’énergie écolo

Si l’on prend en compte tout son cycle de vie, l’énergie biomasse est très propre : elle n’émet presque pas de CO2. Il est vrai que les chaudières émettent du benzène et des particules fines, mais 80% de ces émissions polluantes sont liées aux 10 premières minutes de l’allumage (ainsi qu’au moment de la recharge du foyer) ; avec un système automatisé, ou simplement une bonne technique personnelle, il est possible d’améliorer son bilan écolo. Il suffit, entre autres, de bien choisir son chauffage (un système surdimensionné tournera en sous-régime et sera plus polluant), de bien choisir son bois (bye bye les résineux), de l’utiliser extra-sec seulement, et ainsi de suite…

La méthode d’allumage compte aussi beaucoup. Saviez-vous, par exemple, qu’en pratique “l’allumage par le haut”, vous pouviez diminuer les émissions polluantes de votre chaudière de 30 à 50% ? 

Enfin, les appareils à granulés sont bien plus performants sur ce point que les appareils à bûches.

Une source d’énergie rentable… sur le long terme

Nous avons dit que la biomasse était plutôt chère pour les particuliers… Mais est-ce si vrai ? Car sur le long terme, cette source d’énergie pourrait bien s’avérer rentable, surtout dans un contexte où le prix des hydrocarbures augmente depuis des années, tout comme le prix de l’électricité nucléaire… Le bois, lui, reste une denrée stable et peu onéreuse. Pour une raison simple : c’est une ressource abondante, renouvelable et donc inépuisable.

Par ailleurs, quand elles sont entretenues, les chaudières ont une très bonne durée de vie, et peuvent facilement dépasser les 20 ans d’âge. Ainsi, en installant une chaudière biomasse chez vous, vous êtes certain de valoriser votre patrimoine pour une éventuelle revente.

Une chaudière biomasse performante : que du confort

Il faut peut-être finir par l’essentiel : une chaudière biomasse, c’est que du confort… Grâce à leur excellent rendement (85% sur les meilleurs modèles), vous êtes certain d’obtenir une chaleur homogène (ou même une chaleur intense si vous êtes du genre frileux) tout au long de l’hiver. 

Puisque la chaudière peut être reliée au chauffage centralisé, vous pourrez également réguler la température de toute la maison grâce à un simple bouton

Et si vous possédez une résidence secondaire, avec une chaudière automatisée et connectée ? Prévenez-la par téléphone, quelques heures ou même le jour qui précède votre arrivée ; en ouvrant la porte, vous aurez le plaisir d’entrer dans un salon prêt à vous accueillir.

Bref, la chaudière à bois permet d’allier les avantages de la tradition et de la modernité. Un bon compromis !

Maintenant vous connaissez tous les avantages et les inconvénients de la chaudière biomasse… À vous de décider de quel côté penche la balance !

Et puis, si vous souhaitez soutenir les énergies renouvelables mais que vous n’avez pas la place pour une telle installation chez vous, le plus simple, c’est encore de choisir un fournisseur d’électricité verte

Sources : 

¹ QuelleEnergie.fr, Le marché des chaudières bois poursuit sa croissance

Sur le même sujet

A vous la parole

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.