© Crédits 2022 Le blog de Plüm
Déménagement

Congé déménagement : est-ce possible et comment faire ?

Partager

Un déménagement demande de l’énergie. Mais aussi du temps. Deux denrées rares dont l’homo-modernus manque en permanence – lui qui est toujours pressé, toujours fatigué… 

Comment alléger son fardeau ? 

Par exemple en organisant le déménagement en pleine semaine, sur des jours de travail. Les avantages sont nombreux. D’abord, on préserve le week-end, dont on pourra profiter pour se reposer. Par ailleurs, si l’on choisit de se faire aider par des professionnels, les jours de semaine sont bien moins chers que les jours de weekend – pour faire encore plus d’économies, on évitera de déménager en période “haute”, de mai à septembre, où les tarifs des déménageurs sont 30% à 40% plus élevés. Enfin, quand on organise son déménagement  en semaine, on profite d’une meilleure circulation routière.

Mais alors, faut-il nécessairement poser des congés ou des RTT pour déménager en toute sérénité ? Pas forcément. Car il est possible, parfois, de prendre un congé spécifique… Il suffisait de le savoir !

Congé déménagement : un droit méconnu

Certaines entreprises proposent en effet des congés spécifiques en cas de déménagement. Ci-dessous, nous présentons cet avantage dans le cas général. Mais pour savoir si vous pouvez en bénéficier, le plus simple sera de vous tourner vers votre employeur ! 

Définition du congé déménagement

Le congé déménagement est un congé spécifique, qui s’ajoute aux autres congés – vacances, RTT, etc. Il s’agit par ailleurs d’un congé payé. Vous pouvez donc déménager… et toucher votre salaire normal en même temps !

Le congé déménagement dure généralement une journée – mais dans certains cas, nous allons le voir, il peut être prolongé.

Il n’existe aucune obligation légale pour le congé déménagement. Celui-ci n’est pas inscrit dans la loi française. Néanmoins, c’est une pratique de plus en plus répandue dans le monde du travail…

Qui peut en bénéficier ?

Le congé déménagement est possible dans plusieurs cas de figure :

  • S’il est prévu dans la convention collective ou dans l’accord d’entreprise. Par exemple, les conventions collectives des journalistes, de la publicité ou des voyages et du tourisme sont réputées pour offrir des congés exceptionnels de déménagement. 
  • Par ailleurs, il s’agit parfois d’un simple “usage” propre à certaines entreprises. Autrement dit, si vos collègues en ont bénéficié, vous devriez en bénéficier également.
  • Le congé déménagement est plus ou moins facile à obtenir selon les contextes. Si le déménagement est de votre volonté, il est généralement plus difficile à négocier. Par contre, s’il est à la faveur de l’entreprise (par exemple si vous vous rapprochez du lieu de travail), les négociations seront beaucoup plus simples ; dans ce cas, il est même possible de demander plusieurs jours de congé (rarement plus de trois).
congé pour déménagement
Dans la fonction publique, il n’existe pas de congé déménagement officiel. Mais il n’est pas rare de bénéficier d’une “autorisation spéciale d’absence” liée au déménagement.

Comment profiter au mieux du congé pour déménagement ?

Dans la plupart des entreprises privées, les salariés ne bénéficient pas d’un congé déménagement. Il est néanmoins possible de le négocier, surtout s’il ne s’agit pas d’un déménagement de confort, mais d’un déménagement professionnel – à plus forte raison, s’il s’agit d’une mutation. 

Mais combien de jours seront nécessaires à votre déménagement, et comment les mettre à profit ?

Combien de jours de congé pour le déménagement ?

Si vous faites appel à une entreprise de déménageurs, celle-ci saura vous renseigner. Si vous déménagez sans l’aide de professionnels, une journée devrait suffire ; c’est du moins ce que préconisent les experts pour un déménagement de courte distance, avec un volume de cartons inférieur à 40m³. Si vous avez plus d’affaires à déplacer, si vous êtes seul ou si votre déménagement s’effectue sur une longue distance, il pourrait être nécessaire de poser deux ou trois jours entiers.

Ne pas attendre le jour J pour s’organiser 

Dans tous les cas, un déménagement est d’autant plus efficace qu’il est bien anticipé. Il ne faut pas attendre le jour J pour faire vos cartons ! 

Même pour une petite surface, un déménagement se prépare des semaines à l’avance, surtout si vous déménagez seul·e. Il faudra régler les tracasseries administratives : poser le préavis, résilier les anciens contrats, signer les nouveaux… N’oubliez pas, à ce sujet, d’effectuer toutes les démarches relatives à votre contrat d’électricité

Ensuite, il faudra réserver le véhicule utilitaire et préparer soigneusement tous vos cartons. Le jour J, enfin, doit être consacré à remplir le véhicule et transporter vos biens du point A au point B ; voilà la mission principale qui doit occuper votre congé déménagement.

Désormais, vous savez tout sur ce congé un peu spécial… Mais n’oubliez pas le plus important : prendre du plaisir ! Un déménagement, c’est stressant… Mais c’est aussi la promesse d’une nouvelle vie, un nouveau départ. Le moment de repenser ses vieilles habitudes. C’est, par exemple, l’occasion de changer de fournisseur pour passer à l’énergie verte ? Il n’est jamais trop tard !

Ne manquez pas nos conseils pour consommer mieux et moins.

Merci, votre inscription a bien été prise en compte !
Oups, un problème est survenu, merci de réessayer.
Sur le même sujet
A vous la parole

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.