© Crédits 2022 Le blog de Plüm
Astuces & éco-gestes

Économisez des litres d’électricité !

Partager

L’électricité ça se mesure en volts et parfois en ampères ; on peut en faire des paquets, la servir au kilo-watts, au méga-watts, tantôt plus, ou sinon moins… Mais saviez-vous qu’on pouvait aussi la compter en litres ? 

Et oui ! Dans notre vie quotidienne, chaque fois que nous utilisons de l’eau, nous consommons de l’électricité. Alors pour faire des économies d’énergies, surveillez bien vos robinets… Car chaque goutte compte.

L’eau chaude, pire que l’eau froide…

Le principal poste de dépense énergétique chez les particuliers ? Le chauffage, et notamment, le chauffage de l’eau ! En effet, un chauffe-eau consomme en moyenne 800 kWh d’électricité par personne et par an – soit la rondelette somme de 113 €.

Et pour les adeptes du gaz ? Chez e(le)ux non plus, l’eau chaude n’est pas gratuite, car si elle ne consomme pas d’électricité, elle consomme bien de l’énergie – énergie dont le prix, avec le temps, devient plus volatile et globalement plus élevé. Pour être plus précis, selon l’ADEME, les foyers ayant fait le choix du gaz consacreraient environ 38% de leur facture énergétique au chauffage de l’eau

Alors, pour consommer moins d’énergie, on passe aux douches froides ? Pas si simple…

L’eau froide coûte quand même de l’électricité !

Si l’eau coule à volonté dans nos maisons, ce n’est pas grâce au Saint-Esprit, mais un système de tubes et de machines construit dans tout le pays. Ce système, qui fonctionne 24h/24 et 7j/7, doit en effet pomper l’eau (le plus souvent dans les nappes phréatiques), la traiter, la stocker et la mettre sous pression, puis la distribuer dans chaque foyer, avant de la reprendre et la faire partir vers des centrales d’assainissement. Et pour que cet immense système fonctionne, il faut naturellement beaucoup d’électricité.

Selon un rapport de 2016, commissionné par l’Observatoire de l’eau en Seine-et-Marne, l’énergie consommée par les services d’eau et d’assainissement constitue l’un des premiers postes de consommation électrique pour les collectivités ; son montant théorique varie de 1% à 16,5% de la facture d’eau potable. Dans les faits, par exemple en Seine-et-Marne, pour une facture de 585 € correspondant à 120 m³ d’eau, entre 5 et 27 € seront annuellement alloués au paiement de l’énergie. 

Bref, l’eau chaude coûte de l’énergie pour les particuliers, l’eau froide en coûte aux communes (et finalement aux contribuables, ce qui revient au même) ; mieux vaut donc la consommer de façon raisonnable ! D’ailleurs cette modération sera bénéfique pour nos factures, pour notre planète, mais aussi pour l’indépendance de notre pays. Car la France ne produit qu’une partie de son énergie – chose que le grand public redécouvre amèrement à l’occasion de la guerre en Ukraine. Ainsi, selon nos calculs, chaque fois que l’on prend une douche, on envoie 0,25€ vers la Russie, et ce même pour les foyers tout-électrique dans la mesure où l’électricité française est partiellement produite dans les centrales à gaz.

Nos astuces pour faire des économies d’eau

Et si nous commencions par faire des douches plus rapides, avec une eau moins chaude ? C’est l’été, profitons-en ! Et puis, pour faire avancer l’indépendance énergétique de la France, chaque douche compte… Faites entendre votre voix : relevez notre défi Shower Power

Pour les particuliers, le moment de la douche n’est pas le seul à compter. D’autres gestes de bon sens sont déjà connus : éviter de prendre des bains, réparer les fuites, ne pas laisser le robinet ouvert quand on se lave les dents, faire tourner le lave-vaisselle ou le lave-linge seulement quand ils sont pleins…  

Certaines astuces concernant l’eau chaude sont plus subtiles, mais elles rendent possibles de grandes économies d’énergie :

  • Choisir un système adapté à nos besoins. Un chauffe-eau trop grand consommera de l’énergie pour rien. Au contraire, un chauffe-eau trop petit devra se remplir et “repartir de zéro” plus souvent pour vous offrir une eau à bonne température. En guise de repère, notez qu’un adulte moyen utilise 50 litres d’eau chaude par jour ; un enfant, c’est 25 litres.
  • Choisissez une eau chaude… pas trop chaude ! Nous vous conseillons de régler vos appareils pour qu’ils fournissent une eau légèrement supérieure à 50°. Attention, pas en dessous : les bactéries pourraient se développer dans votre ballon.
  • Miser sur l’entretien du système. Les chaudières et les chauffe-eau qui vieillissent tendent à être moins performants et plus gourmands en énergie.

 

Un économiseur d’eau, et… Oopla !

Les économiseurs d’eau sont à la mode. Il s’agit de petits embouts, que l’on fixe sur les robinets ou les douches, et qui nous permettent de diminuer la quantité d’eau utilisée. Pour accomplir ce miracle, les économiseurs d’eau ne font qu’injecter de l’air dans le débit. Promis, vous ne sentirez presque aucune différence ! Si l’eau peut paraître légèrement plus mousseuse, elle lave toujours aussi bien la vaisselle ou vos mains terreuses après une journée de jardinage…

En moyenne, pour une personne et sur une année, un économiseur d’eau permet d’économiser jusqu’à 25 000 litres et 140 € sur les factures d’eau et d’énergie. Des économiseurs d’eau, vous en trouverez par exemple des tas sur le site d’Oopla.

Pour faire encore plus rapide et plus simple, Oopla propose même des kits (à offrir ou à recevoir ?) avec assez d’embouts pour équiper 3 robinets et 1 douche ! Bref, assez pour convertir toute la maison en “mode écolo”, avec un investissement minimal et sans travaux. Et hop là.

kit oopla

Désormais, nous savons que l’eau et l’énergie sont intimement liées. Ce sont deux denrées rares… Et finalement, tant mieux ! Cela veut dire qu’en économisant l’un, nous économisons l’autre ; notre impact sur l’environnement vient de doubler, pour le pire… mais surtout pour le meilleur.

Ne manquez pas nos conseils pour consommer mieux et moins.

Merci, votre inscription a bien été prise en compte !
Oups, un problème est survenu, merci de réessayer.
Sur le même sujet
A vous la parole
oudin 6 juillet 2022 à 18:37
Merci pour ces bonnes tuyaux En plus moi je garde l'eau de rinçage de mes légumes et de mes salades et autres pour arroser mes plantes
J L MASNOU 6 juillet 2022 à 19:23
La consommation de l'eau n'est pas seulement effective à l'intérieur des logements (appartements et maisons). Elle est aussi due aux fuites des canalisations dans le sol. Une fuite est essentiellement due à la négligence des sociétés qui distribuent l'eau. Ces sociétés ne font rien ou très peu pour entretenir et changer les canalisations grandes et petites qui sont enfouies sous les trottoirs et sous le macadam dans les villes et les villages. Voyez dans ma résidence: lorsque une fuite est détectée, il y a déjà eu une énorme déperdition d'eau de consommation. Pire, la société qui distribue l'eau ne creuse pour réparer la fuite que deux ou trois mètres au plus autour de la fuite. Cela veut dire que les canalisations ne sont pas changées à temps. Je ne comprends ps pourquoi les gouvernements successifs ne proposent pas une loi qui taxe lourdement une telle négligence. Le pourcentage d'eau perdue entre le site de production et le consommateur est typiquement de 5 à 10%. Ce pourcentage augmente d'autant la facture d'eau du consommateur, particulier ou entreprise. Jean Louis
Meunier 19 juillet 2022 à 15:47
A défaut de toujours trouver ce kit de mousseurs à 8 euros chez LIDL, y a t il à votre connaissance d'autres distributeurs proposant ce genre d'offres interessantes. En vous remerciant.
Nathan Meubry - Admin Plüm énergie 20 juillet 2022 à 17:23
Bonjour @Meunier, Pour les kits spécifiques, nous n'avons pas tellement de référence à vous conseiller ... Par contre si vous souhaitez aller au-delà, les pommeaux de douches économiques sont ce qui existe de mieux et peuvent vous permettre de réaliser jusqu'à 50 % d'économies par rapport à votre consommation classique. Nous sommes à votre disposition si vous avez plus de questions.
Nathan Meubry - Admin Plüm énergie 20 juillet 2022 à 17:24
Bonjour @Oudin, Super initiative en effet ! Bonne journée

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.