© Crédits 2021 Le blog de Plüm
Astuces & éco-gestes

Comment fonctionne un chauffe-eau thermodynamique ?

Partager

C’est la nouvelle technologie qui monte, qui monte… En 2019, il s’en vendait déjà 14 % de plus que sur l’année 2018.¹ Il faut dire que dans contexte de crise écologique, le chauffe-eau thermodynamique a tout pour lui, puisqu’il se branche… sur l’air ! Il suffisait d’y penser.

Mais alors comment fonctionne cette drôle de machine qui trouve de la chaleur dans le vide ? Quels sont ses points forts et ses faiblesses ? Aujourd’hui, on plonge dans le bain thermodynamique – et surtout, on ne brasse pas de l’air. 

Le ballon thermodynamique est-il une révolution ? 

Dans les foyers français, le chauffage est la première dépense énergétique. Chauffage de l’air ambiant d’abord, chauffage de l’eau ensuite ; tous les deux, ces postes de dépense comptent au moins pour 60% de la consommation totale (et parfois jusqu’à 80%). En effet, un cumulus consomme en moyenne 800 kWh (kilowattheure) par an et par personne.

Pour éviter de perdre tout votre argent dans le gouffre thermique, Plüm énergie vous donne plein de petits conseils pour optimiser la consommation électrique de votre chauffe-eau.

Néanmoins, si la consommation de votre chauffe-eau dépend de vos habitudes, elle dépend aussi beaucoup du système que vous choisissez au départ ! Et le chauffe-eau thermodynamique semble être un excellent commencement pour ceux qui voudraient allier le confort avec la rentabilité..

Comment fonctionne un chauffe-eau thermodynamique ?

Le chauffe-eau thermodynamique porte un nom bizarrement compliqué. Pourtant, il s’agit simplement d’un chauffe-eau qui fonctionne avec une pompe à chaleur. C’est-à-dire qu’il va “capter” l’énergie présente dans l’air et s’en servir pour chauffer l’eau du ballon…

Comment s’opère le miracle ? Grâce à un fluide frigorigène. C’est magique : ce fluide, à l’état liquide, va capter les calories de l’air ; ce faisant, il va monter en température et passer à l’état gazeux. Dans un second temps, le gaz sera compressé (électriquement) sous haute pression ; il va transmettre sa chaleur à l’eau, repassant petit à petit à l’état liquide. Et ainsi de suite. C’est ce qu’on appelle le cycle frigorifique, et c’est exactement ce qui se passe dans votre frigo (sauf que là, le fluide capte la chaleur intérieure du frigo pour l’expulser dans l’air extérieur).

Le chauffe-eau thermodynamique est économe

Largement autonome, le chauffe-eau thermodynamique consomme peu d’énergie. Il a néanmoins besoin d’un peu d’électricité pour faire fonctionner le compresseur – une broutille.

Par rapport à un système classique, il consomme près de 70% en moins, permettant de faire environ 260€ d’économies par an ! Et bien sûr, les économies sont encore plus importantes pour les familles nombreuses. Le magazine UFC Que Choisir estime que pour une famille de six personnes, un cumulus de 250 à 300 litres permet de faire jusqu’à 600€ par an.

Le chauffe-eau thermodynamique est écolo 

Il est écolo, d’abord parce qu’il consomme peu. Si vous économisez 600€ sur votre facture, c’est un soulagement pour le portefeuille, mais c’est aussi un soulagement pour toute la planète.

Contrairement aux chaudières à bois ou au fioul, le chauffe-eau thermodynamique fonctionne à l’aide d’une énergie abondante et renouvelable (l’air) ; de plus, son utilisation ne génère aucun polluant – pas de particules fines, ni de CO2 !

Pour toutes ces raisons, il est éligible au crédit d’impôt transition énergétique. 

cumulus thermodynamique
Un exemple de pompe à chaleur domestique. Voyez la fierté dans le regard du propriétaire.

Dans le détail : les avantages et les inconvénients du chauffe-eau thermodynamique

Nous avons dit le principal. Le chauffe-eau thermodynamique commence à susciter votre curiosité, mais vous aimeriez peut-être en savoir plus avant de passer à l’achat… Alors, maintenant, partons voir dans le détail quels sont ses points forts, mais aussi ses points faibles (personne n’est parfait).

Les avantages du cumulus thermodynamique

Le temps de chauffe est d’environ 8h pour un gros ballon de 250 litres : c’est donc un temps plutôt court – au moins équivalent aux bons modèles électriques.

Par ailleurs, l’installation du chauffe-eau thermodynamique est plutôt simple techniquement. Il suffira de percer deux trous dans le mur (une entrée, une sortie) pour que l’appareil se “branche” sur l’air extérieur. 

Enfin, le cumulus thermodynamique est plutôt abordable. Vous trouverez de nombreux modèles autour de 2000 €. En comptant l’installation, la facture ne devrait pas dépasser 3500€. C’est un investissement vite rentabilisé pour les familles : UFC Que Choisir estime que la bascule est faite en moins de cinq ans pour un foyer de six personnes.

Les inconvénients du cumulus thermodynamique

S’il fait trop froid en hiver, le cumulus ne trouve plus assez de calories dans l’air. Dans ce cas, le système électrique devra prendre la relève. Par conséquent, ce type de cumulus n’est pas recommandé pour les régions froides, comme la haute montagne ; par contre, il sera particulièrement performant dans le Sud du pays.

Par ailleurs, certains modèles font un peu de bruit car ils sont équipés d’un ventilateur pour de mieux faire circuler l’air dans les conduits. Placés à côté d’une chambre, ce genre d’appareil pourrait perturber le sommeil des occupants.

Enfin, le cumulus thermodynamique ne peut pas s’installer n’importe où. Il doit pouvoir être relié à l’air extérieur – ce n’est pas toujours facile à faire dans les appartements… Néanmoins, il est aussi possible de l’installer dans une pièce non-chauffée (par exemple un sous-sol) si elle mesure au moins 20 m² – et c’est aussi compliqué dans les appartements…

eau chaude
Pour consommer moins d’énergie, on peut aussi passer moins de temps sous la douche… Mais ce serait dommage, non ?

Maintenant, vous savez tout sur le chauffe-eau thermodynamique ! Plutôt attractif, n’est-ce pas ? Dans tous les cas, si vous êtes en train de choisir un nouveau logement, on vous conseille de bien vérifier la qualité du chauffe-eau – c’est un point important qu’on oublie souvent… 

Et puis, pour continuer de faire des économies d’énergie après vous être installé, pourquoi ne pas choisir un fournisseur d’énergie verte qui vous guide et vous récompense quand vous consommez moins que prévu ? 

Sources : 

¹ Génie Climatique Magazine, L’invasion thermodynamique de la France se poursuit

Sur le même sujet

A vous la parole

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.