© Crédits 2022 Le blog de Plüm
Astuces & éco-gestes

Cet hiver, tout schuss sur les économies d’énergie

Partager

Avec les températures qui chutent, ne laissez pas grimper votre facture d’électricité. Suivez notre championne de descente, qui vous fera slalomer en douceur pour éviter les obstacles d’une surconsommation hivernale. Par ici la piste verte !

Les pics de consommation en hiver

Selon l’Agence de la Transition énergétique (ADEME), la consommation d’électricité des ménages français augmente lors des périodes de grand froid, avec un pic entre 18 et 20 heures. Chaque baisse de 1°C de température extérieure entraîne un besoin supplémentaire de production d’électricité estimé à 1,9 GigaWatt à 19 heures.

Au-delà du surcoût pour les foyers, il faut savoir que pour répondre à cette demande et éviter les coupures d’alimentation, des moyens de production plus polluants sont mis en route – notamment les centrales thermiques à flamme – et la France importe massivement de l’électricité carbonée des pays voisins.

Principaux coupables de cette surconsommation hivernale : le chauffage, qui représente plus de 65% de la consommation d’énergie d’un foyer, mais aussi l’eau chaude sanitaire – qui compte pour près de 15% selon l’ADEME. Heureusement il existe des éco-gestes simples pour réduire notre consommation d’énergie jusqu’à 15%, sans altérer notre confort.

On chauffe moins, mais mieux

🌡️ L’idéal est de régler la température entre 18 et 21 °C dans les pièces occupées la journée, et entre 16 et 17 °C la nuit et en journée dans les pièces peu occupées. Et de baisser le chauffage quand on s’absente bien sûr. De plus, pour éviter les déperditions de chaleur, vous pouvez installer des rideaux épais au plus proche de vos fenêtres et fermer vos volets la nuit.

💸 Programmer et réguler donc, pour avoir la la bonne température, au bon endroit et au bon moment ! Pour cela, le plus simple est d’installer des robinets thermostatiques qui régulent la chaleur émise par les radiateurs. Selon une intéressante infographie de l’ADEME, baisser le chauffage d’1 °C permet de réduire la consommation de 7%, soit une économie moyenne de 610 euros par an !

🔧 Pour avoir un système de chauffage performant, il est important de l’entretenir régulièrement. L’entretien des chaudières à fioul, gaz et bois est obligatoire chaque année, et conseillé pour tous. Et savez-vous que dépoussiérer vos radiateurs peut vous permettre de réaliser jusqu’à 10 % d’économie d’énergie ? Ça vaut le coup de chiffon !

🌪️ Aérer son logement 5 à 10 minutes tous les jours est aussi un bon réflexe, pour assainir l’air et diminuer l’humidité ambiante. En effet, un air humide nécessite plus d’énergie qu’un air sec pour être chauffé. Bien sûr on coupe le chauffage avant d’ouvrir les fenêtres !

🏠 Tous ces gestes sont faciles à mettre en place pour diminuer rapidement votre facture. Mais, si vous le pouvez, l’idéal pour conserver la chaleur est d’investir dans l’isolation performante de votre logement. Fenêtres, murs, sols, toiture… Les déperditions sont nombreuses et font vite grimper la consommation de chauffage. Retrouvez nos articles complets sur l’isolation des logements et sur notre partenaire Dorémi.

L’eau chaude, un bien précieux

Deuxième poste important pour éviter la douche froide en découvrant votre facture : l’eau chaude sanitaire. Elle représente près de 15% de la consommation d’énergie au sein du logement.

🚿 Une première source d’économies est de réduire la quantité d’eau utilisée : notons qu’un bain consomme 4 à 6 fois plus d’énergie et d’eau qu’une douche ! De plus, on peut installer des mitigeurs – 10% d’eau économisée par rapport à un robinet mélangeur classique – et fixer des économiseurs d’eau (réducteurs de débit, embouts mousseurs, etc.).

🔥 Un chauffe-eau performant et bien réglé est également source d’économies.

Un chauffe-eau entre 55 et 60°C – et même 45 – 50° C pour un chauffe-eau thermodynamique – suffit à avoir une eau bien chaude, à limiter le développement de bactéries et à éviter un entartrage trop rapide. Le chauffe-eau et le réseau de tuyaux doivent être entretenus régulièrement, pour éviter les fuites et optimiser leur efficacité. Et coupez-le en cas d’absence prolongée, sinon l’eau va chauffer, puis refroidir, puis re-chauffer… pour rien !

🐑 Astuce pratique : pensez à isoler son chauffe-eau pour limiter les déperditions de chaleur ! Le chauffe-eau consommera d’autant plus qu’il sera dans une pièce froide et aérée (le garage par exemple). Il est préférable de l’installer dans une pièce chauffée ou dans un placard, voire de l’emballer entièrement dans une housse isolante. Il existe des kits d’isolant tous prêts et peu onéreux dans les magasins de bricolage, qui seront vites amortis en économies d’énergie

☀️ À long terme, si votre logement le permet, l’idéal pour la planète et votre portefeuille est d’investir dans un chauffe-eau solaire individuel – directement relié à des panneaux solaires thermiques sur le toit de la maison – ou un chauffe-eau thermodynamique couplé à une pompe à chaleur, qui capte les calories présentes dans l’air ambiant pour les convertir en chaleur et chauffer le ballon d’eau.

Les bons réflexes à la maison

Mais il n’y a pas de saison pour faire des économies d’énergie ! Certains gestes simples vous permettent toute l’année de consommer léger et de réduire votre impact et votre facture d’électricité.

💤 Un appareil en veille continue à consommer de l’énergie. Cette consommation dans le vide peut ajouter jusqu’à 80€ à votre facture, pour rien… Une astuce simple : ajouter des multiprises avec interrupteurs pour éteindre facilement et d’un seul coup vos appareils qui se reposent.

💡 L’éclairage représente environ 10% de votre facture d’électricité. En optant pour des ampoules LEDs, en dépoussiérant régulièrement vos luminaires et en illuminant vos balcons et terrasses avec des lampes solaires, vous pouvez faire de sacrées économies. Consultez notre guide des ampoules basse consommation pour faire toute la lumière sur le sujet.

‍🍳 En cuisine aussi, on peut faire fondre notre consommation. Saviez-vous que la température optimale de conservation des aliments dans votre réfrigérateur est de 4 à 5° C ? Pas moins ! Et qu’en mettant un couvercle sur votre casserole vous pouvez économiser 30% d’énergie ? Magique ! Que réchauffer un plat au micro-onde est bien plus économe qu’au four ? Retrouvez tous nos éco-gestes et astuces pour mettre votre cuisine au régime.

🕦 Pour ceux qui ont choisi l’option Heures Pleines Heures Creuses proposée par Plüm énergie, pensez à faire tourner vos appareils énergivores pendant les heures creuses (8h par jour, selon les plages fixées par Enedis). En déplaçant ainsi votre consommation, vous profitez d’un prix du kWh avantageux.

Piloter sa consommation avec Plüm

Vous l’aurez compris, avec un bon équipement et un peu de technique, vous pouvez faire descendre votre facture d’énergie tout schuss sur la piste verte ! Plüm énergie vous fournit de l’électricité renouvelable et vous incite à l’économiser, en vous donnant des conseils et des outils. Sur votre espace client, vous avez accès à un tableau de bord complet qui vous permet de suivre votre consommation annuelle, mensuelle, hebdomadaire ou quotidienne, pour connaître vos pics de consommation et d’éviter les mauvaises surprises sur la facture.

Ne manquez pas nos conseils pour consommer mieux et moins.

Merci, votre inscription a bien été prise en compte !
Oups, un problème est survenu, merci de réessayer.
Sur le même sujet
A vous la parole
RIFFEL claude 11 janvier 2022 à 11:21
BRAVO ! De bons conseils que j'ai l'habitude d'appliquer et de transmettre depuis longtemps. Merci
Pierrette MENERAULT 12 février 2022 à 18:47
vous ne vous lavez pas les mains à l'eau chaude en sortant des toilettes. Laissez le mitigeur sur froid, vous économiserez de l'énergie. c'est un geste que nous avons appris dans les groupes "famille à énergie positive" chez Prioriterre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.