© Crédits 2022 Le blog de Plüm
Actu & innovation

Quelle est l’autonomie d’une voiture électrique ?

Partager

Vous voulez arrêter de brûler du pétrole pour rouler, mais vous avez peur de vous retrouver en panne sèche dans un véhicule électrique ? Regardons de près l’autonomie des voitures 100% électriques, la capacité des différents modèles actuellement en vente en France et les facteurs qui peuvent influencer cette autonomie. 

L’autonomie d’une voiture électrique 

L’autonomie désigne la distance maximale qu’un véhicule électrique disposant d’une batterie entièrement rechargée peut parcourir. L’autonomie des voitures électriques est évaluée par la norme d’homologation WLTP (Worlwide harmonized Light vehicles Test Procedures ou “procédure d’essai mondiale harmonisée pour les véhicules légers”) dans la plupart des pays du monde.

Les voitures électriques commercialisées actuellement ont une autonomie qui va de 115 à plus de 750 kilomètres en cycle WLTP, soit environ de 100 à plus de 650 kilomètres réels. Cette autonomie dépend principalement de la capacité des batteries utilisées, qui sont l’équivalent du réservoir à essence pour les voitures thermiques, et de la consommation du véhicule. 

Capacité de la batterie et consommation du véhicule électrique

Plus la capacité de ces batteries – mesurée en kiloWatt heure (kWh) – est grande, plus l’autonomie est élevée, mais également leur coût de production, et donc de vente du véhicule. La recherche et développement (R&D) sur les batteries est importante et de nouveaux types de batteries plus performants devraient voir le jour au fil des ans. 

Plus la consommation du véhicule électrique – exprimée en kWh/100km selon la norme WLTP et non plus en “litres au cent” – est importante, moins l’autonomie est élevée. Nous verrons par la suite que la consommation dépend des véhicules – de leur poids, de leur puissance et de leur performance – mais aussi d’autres facteurs externes, qui les rendent plus ou moins écologiques.

Zoe E-Tech 100% electric écran conducteur, tableau de bord
Ciao la jauge à essence, c’est maintenant le niveau de charge de la batterie qui nous intéresse ! © Renault Zoe E-Tech électrique

Comment choisir une voiture électrique ?

Pour choisir une voiture électrique, il faut d’abord se poser la question de son usage. Au quotidien, en ville, pour moins de 50 kilomètres par jour ? À la campagne sur des petites routes ? Pour partir en vacances 4 fois par an par l’autoroute ? L’autonomie nécessaire ne sera pas la même pour tous les usages. 

De plus, malgré la norme WLTP, l’autonomie annoncée par les constructeurs est assez optimiste, donc il est conseillé de choisir un modèle avec une autonomie supérieure au nombre de kilomètres à parcourir au quotidien. Tout en restant adaptée à l’usage, car plus le véhicule est lourd, plus il consomme. Il faut alors savoir allier praticité et écologie !

Pour comparer les véhicules électriques, on distingue donc : 

  • l’usage : citadine, berline, SUV, utilitaire, etc.
  • l’autonomie : de 115 à plus de 750 km WLTP
  • la capacité de la batterie : de 35 à plus de 105 kWh
  • le temps de recharge : cela dépend du niveau de la batterie, de sa capacité, de la puissance maximale acceptée et du type de borne. Sur une borne classique (7kW) entre 1 et 12h, sur une borne rapide entre 15 minutes et 1h. Retrouvez plus d’informations dans notre article sur la recharge. >>LIEN
  • la consommation du véhicule : de 11,5 kWh/100km à plus de 30 kWh/100km
  • Le poids à vide : d’1 tonne à beaucoup plus !
  • le prix : de 7000 euros à plus de 200 000 euros. En France, on peut bénéficier de différentes aides comme le bonus écologique pour l’achat d’un véhicule électrique. 

 

Pour se faire une idée plus précise, comparons l’autonomie de modèles de voiture électrique courants, selon trois usages : les citadines, les berlines et les utilitaires. 

Les principaux modèles de voiture électrique et leur autonomie

En juin 2022, l’Europe a annoncé la fin des ventes de voitures neuves thermiques en 2035, une étape majeure pour atteindre la neutralité carbone en 2050. Les constructeurs ont donc tout intérêt à décliner tous les types de voiture en version 100% électrique. Citadines, berlines, monospaces, SUV, 4×4/ AWD, voitures de sports, utilitaires, voitures sans permis : pas une voiture n’échappe à la vague électrique ! 

Les citadines 

Les citadines qui ont aujourd’hui la plus grande autonomie sont la Peugeot e-208, la Renault Zoe et l’Opel Corsa-e. Mais il existe également des plus petits véhicules avec des plus batterie plus légère qui ont une autonomie suffisante pour un usage citadin. Comparons quelques voitures électriques selon les critères cités un peu plus tôt.

Modèle

Type

Autonomie WLTP

Capacité batterie

Temps recharge 80%

Borne classique 7kW : 

Borne rapide 100kW : 

Consommation

Poids à vide

Prix

Renault Zoe

100% électrique 

390 km

52 kWh 

 

4h15

0h45

17,7 kWh/100km

1 502 kg

36 900 €

Peugeot e-208

100% électrique 

400 km

46 kWh 

 

3h59

0h28

16,4 kWh/100km

1 455 kg

33 000 €

Volkswagen e-UP

100% électrique 

260 km

36.8 kWh

 

2h38

0h32

12,9 kWh/100km

1200 kg

25 400 €

Les berlines

Côté berlines, et en dehors des SUV et des hybrides rechargeables, la Mercedes-Benz EQS prend la tête de l’autonomie, avec 784 km (!), suivie de près par les Tesla Model S et Model 3, puis la Volkswagen ID-3, la Taycan de Porsche ou encore la Kia EV6 ou la Audi e-tron. Regardons plus en détails les caractéristiques de 3 modèles comparables. 

Modèle

Type

Autonomie WLTP

Capacité batterie

Temps recharge 80%

Borne classique 7kW : 

Borne rapide 100kW : 

Consommation

Poids à vide

Prix

Audi e-tron GT Quattro  

100% électrique 

488 km

86 kWh 

 

7h2

0h31

18,8 kWh/100km

2400 kg

104 340 €

Tesla Model S Plaid  

100% électrique 

628 km

100 kWh 

 

7h46

0h35

19,3 kWh/100km

2215 kg

129 990 €

Kia EV6

100% électrique 

528 km

77.4 kWh

 

6h20

0h28

23,3 kWh/100km

2 200 kg

51 990 €

Les utilitaires

Les véhicules professionnels ont aussi un rôle à jouer dans la transition écologique ! Les versions 100% électriques des principaux utilitaires vendus en France ont aujourd’hui des autonomies intéressantes pour un usage au quotidien. L’autonomie dépend principalement de la capacité de la batterie, qui est souvent fonction de la taille de l’utilitaire. 

Modèle

Type

Autonomie WLTP

Capacité batterie

Temps recharge 80%

Borne classique 7kW : 

Borne rapide 100kW : 

Consommation

Poids à vide

Prix

Renault Kangoo ZE 

100% électrique 

220 km

33 kWh 

 

2h51

15,2 kWh/100km

1430-1555 kg

26 880 €

Citroën Berlingo Electric  

100% électrique 

275 km

50 kWh

 

5h55

0h19

19 kWh/100km

1 930 Kg

36 600 €

Mercedes eVito  

100% électrique 

314 km

60 kWh

 

2h52

0h16

29,5 kWh/100km

2185 kg – 3200 kg

58 548 €

 

Même les voitures de sport passent à l’électrique ! © Porsche Taycan 4 Cross Turismo

Et donc évidemment les SUV et les voitures à transmissions 4WD ou AWD. Du côté des SUV, on trouve aujourd’hui en France aussi bien du haut de gamme, avec Tesla, Audi,  BMW, Jaguar, Mercedes, ou Volvo, ou que des véhicules plus généralistes, comme chez Peugeot, Nissan, Kia, Hyundai, Volkswagen, Aiways, DS, Ford, Mazda, Opel, Skoda, et bientôt Renault, ou même plus économique avec Dacia ou MG. 

Retrouvez le classement du top des voitures électriques avec la meilleure autonomie par Automobile Propre, ainsi que de précieuses informations sur les voitures électriques et hybrides, avec toutes leurs caractéristiques.

Les facteurs qui jouent sur l’autonomie des voitures électriques

Nous l’avons vu, l’autonomie d’une voiture électrique dépend avant tout du modèle de la voiture et de la capacité de sa batterie. Mais d’autres facteurs peuvent avoir une influence importante sur cette autonomie.

L’usure de la batterie

Selon le site Automobile Propre, il faut compter avec une perte d’autonomie d’environ 10 à 15 % au bout de 5 ans d’utilisation et 75 000 km avec un véhicule électrique. Ensuite, la baisse est moins sensible les années suivantes.

Le style de conduite

L’éco-conduite a une importance toute particulière quand on roule en voiture électrique et peut rallonger l’autonomie de 10% par rapport à une conduite sportive, qui utilise beaucoup plus d’énergie qu’une conduite douce (démarrer progressivement, anticiper le freinage, utiliser les pentes, etc.). Le mode “éco” sur certains véhicules électriques permet d’atténuer la puissance du moteur dans les accélérations, et donc d’améliorer l’autonomie de la voiture.

La vitesse moyenne

Plus la vitesse de conduite est élevée, plus l’autonomie diminue, car on consomme plus d’électricité. Cela peut aller du simple au double avec une même batterie, entre une conduite modérée en ville et une conduite rapide sur autoroute. 

Les équipements électriques

Le chauffage et la climatisation peuvent réduire l’autonomie de 10 à 30 % selon les voitures électriques. Mais de nouveaux dispositifs sont récemment apparus, comme les pompes à chaleur intégrées, des sièges chauffants, le préchauffage pendant que le véhicule est branché, etc. pour réduire la consommation du véhicule.

La température extérieure 

Quand il fait très froid, l’autonomie d’une voiture électrique peut diminuer d’environ 5%, mais cela est souvent couplé à l’utilisation du chauffage, qui, nous l’avons vu, a un impact significatif sur l’utilisation de la batterie. 

Le freinage régénératif

La récupération d’énergie au freinage, c’est-à-dire la production d’électricité à partir de l’énergie cinétique issue du freinage et décélération pour recharger partiellement la batterie, permet de gagner en autonomie.

Plus vert que vert, en choisissant un fournisseur d’électricité renouvelable ! – © Photo Michael Marais Unsplash

Recharger sa voiture électrique avec de l’électricité verte

L’autonomie des véhicules électriques s’améliore de jour en jour, et rouler en voiture électrique parait donc une solution fiable pour la plupart de nos déplacements et a priori bas carbone. Pour cela, encore faut-il que l’électricité utilisée pour recharger sa voiture  soit issue de sources renouvelables ! 

Chez Plüm, nous fournissons une électricité vraiment verte aux particuliers qui veulent recharger leur voiture à domicile et être cohérent dans leur engagement pour la planète. De quoi rouler le cœur, la facture et le bilan carbone légers ! 

Vous voulez en savoir plus sur l’électromobilité ? Découvrez nos autres articles sur : 

Ne manquez pas nos conseils pour consommer mieux et moins.

Merci, votre inscription a bien été prise en compte !
Oups, un problème est survenu, merci de réessayer.
Sur le même sujet
A vous la parole

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.