© Crédits 2021 Le blog de Plüm
Actu & innovation

Pourquoi les prix de l’énergie augmentent en 2021 ?

Partager

L’année 2021 a vu en Europe une forte augmentation du prix du gaz. Cette dernière tire les prix de l’électricité vers le haut, car une part non-négligeable de l’électricité produite en Europe l’est grâce au gaz.

Cette augmentation a un impact sur tous les fournisseurs, y compris ceux qui achètent de l’électricité verte directement aux producteurs locaux. En effet, la plupart des contrats d’achat en direct producteur est entièrement ou partiellement indexée sur les prix de marché.

D’où provient cette forte augmentation des prix du gaz, qui fait trembler les marchés de l’énergie ? Quelles sont les conséquences sur les prix pratiqués par les fournisseurs d’électricité verte comme Plüm énergie ?

Un projet de gazoduc européen mis en suspens

 

Depuis avril 2018, des travaux ont été initiés en mer Baltique pour relier les pays européens au gazoduc Nord Stream II en provenance de la Russie. Cependant des tensions géopolitiques sans fin font traîner le projet en longueur.

La Russie fournit à l’Europe ⅓ du gaz consommé par les Européens. Pour honorer la demande européenne, l’automne 2021 devrait voir la finalisation de la construction du gazoduc Nord Stream 2. Ce projet, supervisé par Gazprom, devrait permettre d’acheminer 55 milliards de m3 de gaz supplémentaires par an vers l’Europe.

Mais pour le moment, les exportations de gaz de la Russie vers l’Europe ont diminué, ce qui pousse les prix vers le haut.

Le marché de l’énergie est donc en tension, d’autant que des facteurs supplémentaires poussent encore les tarifs du gaz vers le haut.

  • Une hausse globale de la demande d’énergie liée à la reprise économique après le COVID-19.
  • Une forte demande arrive cet automne en Europe pour remplir les stocks suite à un hiver 2020 plus long que prévu.

 

Quel est alors le lien entre le marché du gaz et le prix de l’électricité ?

Sur le marché européen, ce sont en ce moment les centrales de production au gaz qui fixent le prix de l’électricité. Quand les prix du gaz augmentent, ceux de l’électricité sont donc également fortement impactés.

La conséquence est que les prix d’achat de l’électricité sur le marché européen ont été multipliés par deux entre septembre 2020 et septembre 2021. Malheureusement, ces prix élevés pourraient se maintenir encore longtemps.

Or, tous les fournisseurs (y compris ceux qui achètent directement auprès de producteurs renouvelables) achetant de l’électricité à des prix indexés complètement ou partiellement aux prix de marché, leurs coûts d’achat ont fortement augmenté.

 

 

Des impacts importants pour les fournisseurs

 

Augmentation du prix de l’énergie : quel impact sur le producteur et le fournisseur ? 

 

Pour mieux comprendre l’impact de ces hausses de prix sur les fournisseurs, décomposons ensemble le prix auquel votre fournisseur vous vend de l’électricité. 

Chaque mois, ce que vous payez à votre fournisseur est décomposé comme suit : 

  • Les taxes (retraite des travailleurs de l’énergie, TVA, taxe pour la commune, etc) et les frais de fonctionnement technique, (c’est à dire production, acheminement, transport, maintenance), qui sont reversés à l’Etat à l’euro près, et qui sont identiques quel que soit votre fournisseur. Ils représentent environ deux tiers du prix total qui vous est facturé
  • la rémunération des producteurs et de votre fournisseur

 

réparatition prix énergie 2021

 

À titre d’exemple, un fournisseur aux TRV (les Tarifs Réglementés de Vente d’électricité fixés chaque année par l’Etat) vend actuellement 1000 kWh d’électricité à 156 euros. Sur ce montant, environ 105 euros, soit les deux tiers, représentent les taxes et les frais de fonctionnement technique. Seuls 51 euros reviennent alors aux producteurs et fournisseurs. 

Si le producteur augmente son prix de vente pour répercuter la hausse des prix de marché, mais que le fournisseur maintient ses tarifs, ce dernier  doit donc nécessairement diminuer sa marge.

La bonne nouvelle, c’est que chez Plüm énergie, nous travaillons en ce moment à mettre en place des relations commerciales plus fortes avec nos partenaires. Notre objectif ? Etre moins dépendants du marché de l’électricité et de ses évolutions, pour mieux maîtriser les tarifs que nous proposons toute l’année à nos clients. 

 

 

Sur le même sujet

A vous la parole

VERMEIRE Daniel 8 septembre 2021 à 21:20
Bonjour, Pouvez vous préciser pour ce qui vous concerne la répartion faite des 51 euros entre producteurs et fournisseurs*. Cordialement, *"Seuls 51 euros reviennent alors aux producteurs et fournisseurs."
Nathan Meubry - Admin Plüm énergie 13 septembre 2021 à 12:43
Bonjour @VERMEIRE Daniel, Pour être plus clair, nous prenons à titre d'exemple, un fournisseur aux TRV, qui fournit 1000 kWh d’électricité vendue (à des particuliers ou professionnels) pour un total de 156 euros. - Sur ce montant, environ 105 euros, soit les deux tiers, représentent les taxes et les frais de fonctionnement technique (TVA, taxes locales, taxes énergies, service public de l'énergie). - Les 51 euros restants reviennent alors directement au fournisseur, qui serviront à financer l'électricité achetée auprès du producteur et bien entendu à assurer le fonctionnement du fournisseur en question. Si vous avez plus de questions, n'hésitez pas. Belle journée. Nathan, de Plüm énergie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.